Corpus et textes de représentation

Appel à communication

Corpus et textes de représentation. 14-15 juin 2018, Avignon.

Le colloque NACLA2 a pour ambition d’interroger la pertinence d’une approche basée sur corpus dans l’exploitation des textes de représentation.

Le texte de représentation englobe à la fois les textes dramatiques classiques – pièces de théâtre, scénarios et scripts de cinéma, etc. – mais également des textes relevant d’autres modes dramaturgiques, tels que les débats parlementaires, les comptes rendus de réunion, les entretiens, etc.

S’il existe désormais des critères de la TEI (Text Encoding Initiative) pour la structuration balisée de textes de théâtre, etc. (http://www.tei-c.org/release/doc/tei-p5-doc/en/html/DR.html) il n’en existe pas encore pour la dramaturgie quotidienne des débats, etc. ce qui motive certains chercheurs à s’inspirer des normes pour le texte théâtral dans la structuration de ce type de texte (cf. l’initiative PolMine https://polmine.github.io/about/). Les balises xml de la TEI ne sont par ailleurs pas toujours les plus pertinentes, selon les types de données et les tâches envisagées (Hardie 2014, “Modest XML for Corpora : Not a standard, but a suggestion.” ICAME Journal 38.1).

Ce colloque vise à rassembler des chercheurs en TAL, en linguistique de corpus, en littérature ou en sciences politiques, dans une réflexion commune autour de la structuration des données textuelles de ce domaine et de l’exploitation que l’on peut en faire, selon les modes de structuration retenus.

Les questions posées pourraient être :

  • Quelles balises de structuration pour quelles données ?
  • Quelle(s) structuration(s) pour quelles exploitation(s) ?
  • Peut-on développer des procédures automatiques ou semi-automatiques de structuration ?
  • Quelle exploitation peut ressortir de ce type de données ?
  • Quels outils de visualisation, quelles mesures d’association, etc. ?

 

En dehors des occasions de rencontres interdisciplinaires, le projet devra donner lieu à une publication et pourra conduire vers de futures collaborations sur des thèmes idoines à l’interiéur de l’Agorantic et en externe.

Le projet vise à faire dialoguer des chercheurs en linguistique (linguistique de corpus et TAL), en informatique, en littérature et en sciences humaines et sociales. C’est un projet qui est en pleine cohérence avec l’axe identitaire de l’université, associant la culture (théâtrale, etc.), le patrimoine et les sociétés (via les SHS) et les sociétés numériques (l’informatique), par le biais de l’exploitation des données langagières de chacun de ces domaines.

Comité scientifique

Didier Alexandre, PR, Université Paris-Sorbonne, France
Guillaume Desagulier, MCF, Université Paris 8, France
Heather Froehlich, Digital Scholarship Fellow, Pennsylvania State University
Sophie Gaillard, MCF, Université d’Avignon, France
Madelena Gonzalez, PR, Université d’Avignon, France
Sebastian Hoffmann, PR, Universität Trier, Allemagne
Rudy Loock, PR, Université Charles de Gaulle Lille 3
Emma Moreton, Senior Lecturer, University of Coventry, Royaume-Uni.
Mohamed Morchid, MCF, Université d’Avignon, France
Céline Poudat, MCF, Université de Nice, Sophia-Antipolis
Graham Ranger, PR, Université d’Avignon, France
Laurent Rouveyrol, MCF, Université de Nice, Sophie-Antipolis
Julie Sorba, MCF, Université de Grenoble-Alpes, Stendhal.

Comité d’organisation

Aurélia Barrière, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse
Madelena Gonzalez, Professeur, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse
Mohamed Morchid, Maître de conférences, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse
Graham Ranger, Professeur, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse

Modalités pour proposer une communication

Les propositions anonymes en vue d’une présentation de 30′, comprendront un titre, une bibliographie limitée à dix références maximum et un texte d’environ 400 mots qui précisera le cadre théorique, les objectifs et méthodes de l’étude, les données en jeu, et la perspective (structuration et/ou exploitation).

La propositions se font par saisie texte via le site du colloque. D’abord, il vous faudra créer un compte sur sciencesconf.org si vous n’en avez pas déjà un, puis cliquer sur “Dépôts” dans le menu latéral, puis “Déposer un résumé”. En cas de difficulté, envoyer un email via la rubrique “Contact” du site de l’événement. Chaque proposition sera soumise à une double relecture anonyme dont les résultats seront communiqués avant le 15 avril 2018. En cas de difficultés, vous pouvez envoyer un email via la rubrique “Contact” à gauche.

Dates

Date limite pour proposer une communication: 15 mars 2018
Date limite pour retour des relectures: 15 avril 2018
Date du colloque: 14-15 juin 2018

Partenaires

Avec le soutien du laboratoire ICTT EA 4277 http://ictt.univ-avignon.fr, de la fédération de recherche Agorantic http://agorantic.univ-avignon.fr/ et de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse www.univ-avignon.fr.

Site de l’événement

(Information distribuée via Linguist List)


Ce contenu a été publié dans Agenda, Calls for Papers, Conférences par Eva Schaeffer-Lacroix, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Eva Schaeffer-Lacroix

De nationalité allemande et française, je suis docteur en sciences du langage et en études germaniques. Depuis 2011, je suis maître de conférences à l'Université Paris-Sorbonne - ESPE de Paris. Je suis responsable du département d'allemand de l'Espé et membre du laboratoire de recherche CeLiSo (Centre de linguistique en Sorbonne), axe Linguistique Appliquée - Didactique. Mes domaines de recherche : didactique des langues, linguistique de corpus, production écrite, métalangage, littéracie, technologies de l'information et de la communication. Mon blogue professionnel : http://didaktik.hautetfort.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.