A propos Kimberly Oger

Américaine d'origine, je termine actuellement la rédaction de ma thèse de linguistique anglaise sous la direction de Wilfrid Rotgé à l’Université Paris-Sorbonne. Je travaille sur une utilisation particulière de DO à l'oral dans des contextes anaphoriques en anglais britannique, de type "I will do" ou "She might have done". Il s'agit de la première étude de ce phénomène menée dans le cadre de la linguistique de corpus. Mon étude porte sur un échantillon composé de 483 occurrences, relevées dans la composante orale du BNC, le British National Corpus. Je suis également, depuis septembre 2017, PRAG de linguistique à l'UFR d'études anglophones de l'Université Paris-Sorbonne.

Des outils faits maison

Nous savons tou.te.s comme ça peut vite devenir compliquer d’étudier des occurrences dans une feuille de calcul quand on a de nombreux attributs à examiner.

Voici un petit formulaire que j’ai concocté de toutes pièces dans excel pour étudier mille occurrences de do so – 29 colonnes de données en tout. Je n’en suis pas peu fière !

Si certain.e.s étaient intéressé.e.s, on pourrait consacrer l’année prochaine un atelier du Club Corpus à apprendre (ensemble et dans un esprit de convivialité et d’entraîde, comme toujours !) à créer ce type d’outil, qui s’appelle UserForm.

En attendant, je souhaite à toutes et à tous un très bel été. Avancez bien dans vos recherches ! 

Appel à communication – doctorants et jeunes chercheurs

Les doctorants et jeunes chercheurs en Sciences du langage du laboratoire MoDyCo (CNRS UMR 7114 Modyco) de l’Université Paris Nanterre organisent un colloque intitulé “Fondements empiriques de la linguistique : données de corpus, données expérimentales. Quelles données pour le linguiste ?”

Vous trouverez l’appel à communications sur le site COLDOC 2019.

(Merci à Daniel Henkel de nous avoir transmis cette information.)